La deuxième saison de l’Année du Volley ayant débuté après l’Euro, l’occasion pour nous de mettre en lumière les actions ligériennes récompensées par la FFVolley la saison passée !

Nous avons interviewé Yves Pennanéac’h et Xavier Sommer, membres du CD44 ayant réalisé des séances d’initiation au Volley-Ball pour les détenus du Centre Pénitentiaire de Nantes. 

Pourriez-vous nous contextualiser votre opération ? (date, lieu, public visé)
L’opération réalisée en 2019 constitue la 2ème de ce type avec l’administration pénitentiaire. Une première action avait été mise en œuvre en septembre 2018 suite à une sollicitation des moniteurs de sports de l’établissement de Nantes Nord qui souhaitaient faire découvrir ou redécouvrir le volley à des détenus. L’action labellisée par la FFVolley dans le cadre de l’année du volley s’est déroulée en octobre et novembre 2019 au sein de l’établissement disposant d’un gymnase lequel a été construit par des détenus.

En quoi consistait-elle ?
Mise en place de 8 séances d’initiation et de découverte des règles essentielles et clôture de la session par une rencontre entre détenus et une équipe de licenciés Volley Pour Tous (VPT) du club d’Orvault VB constituée de retraités.

Pourquoi avoir choisi de réaliser cette action au sein d’une prison ?
La réalisation de cette action en centre pénitentiaire s’inscrit dans le cadre des différentes actions de développement menées par le Comité 44 et son renouvellement en 2019 a fait l’unanimité suite à l’intérêt porté à la première session.

Combien de détenus / personnels / encadrants et bénévoles ont participé au tournoi ?
Cette initiation réalisée par 2 élus du CD a touché de 10 à 12 détenus selon les différentes séances. Outre les 2 élus du CD, 3 moniteurs de sport de l’administration ont participé à l’encadrement de cette action tout en prenant part à la pratique sportive mise en place. La rencontre finale a concerné également 8 joueurs VPT d’Orvault dont les 2 élus du CD acteurs du projet, Yves Pennanéac’h et Xavier Sommer.

Quelles étaient leurs réactions ?
Les détenus ont très majoritairement apprécié cette action dont certains ont participé aux 2 sessions. De l’avis des moniteurs de sport, il est plutôt exceptionnel que la quasi majorité des détenus aillent jusqu’au bout des différentes sessions sportives mises en place.

Quel était le but de votre action ?
Faire découvrir le volley et permettre aux détenus une pratique ludique de notre sport tout en respectant les règles dont l’ensemble des pratiquants étaient à l’écoute.

L’opération a-t-elle été difficile à mettre en place ?
Compte tenu des relations entre les élus du CD et les moniteurs de sport, les contraintes d’accès des personnes extérieures ont été facilement résolues (CNI, contrôle casier judiciaire).

Quel bilan pouvez-vous tirer ?
Du point de vue humain, l’ensemble des acteurs ne peut que tirer un bilan très positif de l’action. Les relations entre détenus et encadrants ont été très cordiales et constructives s’agissant de la maitrise de la technique des joueurs dont les élus du CD ont relevé une véritable évolution positive. Les pratiquants ont notamment mis en place une auto régulation entre eux pour s’assurer du respect des règles de jeu dont on connait les difficultés.

Quel est votre avis sur « l’Année du Volley » ?
Le CD 44 a apprécié les dotations attribuées par la FFVolley aux différentes actions qui nous ont permis de doter les détenus de tee-shirts et ballons auxquels le CD a rajouté quelques équipements pour faciliter la continuité de la pratique tout au long de l’année au sein de l’établissement. La mise place d’actions labellisées « Année du Volley » ne peut qu’être bénéfique pour notre sport !

Avez-vous d’autres projets pour cette année ?
Le CD 44 travaille cette année sur la mise en place d’actions en milieu scolaire la saison prochaine en partenariat avec l’USEP. Par ailleurs, une 3ème session en milieu pénitentiaire en envisagée compte tenu de la réussite des 2 premières.

Service Communication - Ligue Volley Ball Pays de la Loire